Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu secondaire | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Menu principal

Accueil >   La structure

Le mot du Président

 
Le conseil de communauté m’a accordé sa confiance en m’élisant président de la communauté de communes de l’Isle Crémieu lors de sa séance du 17 avril 2014. J’ai bien conscience de la responsabilité de la fonction que je dois assumer pour les six années à venir.

Comme je l’ai annoncé lors de mon élection, je me suis fixé comme ambition d’être au service de tous, des élus de ce territoire mais également auprès de vous, administrés, qui attendez bien des services.

Le président, Adolphe MOLINA

La communauté de communes de l’Isle Crémieu est l’émanation des communes membres qui ont décidé de la construire : à ce titre, elle est à votre service, tout comme moi.

Au cours de cette prochaine mandature, nous allons devoir prendre des décisions importantes.

Tout en poursuivant notre travail pour assumer pleinement nos compétences actuelles, il est nécessaire que nous soyons à l’écoute des évolutions législatives, réglementaires et institutionnelles. Il en de même de l’attention que nous devons porter aux réorganisations en cours ou à venir toutes proches de notre territoire.

Cette organisation doit être faite autour de quatre enjeux que je considère comme majeurs et indispensables pour que nous nous mettions tous en ordre de marche pour un nouveau cap jusqu’en 2020.

Ces quatre enjeux quels sont-ils ?
- Avoir une vision pour notre territoire
- Mettre en place un projet de territoire
- Mettre en place un pacte fiscal et social
- Mettre en place un schéma de mutualisation (qui est par ailleurs obligatoire).

Dans la définition de notre vision du territoire : je serai attentif au respect de notre histoire ; pour autant, nos choix de demain devront être également guidés par le respect d’un juste équilibre qui reste encore à améliorer entre le champ d’intervention des communes membres et celui de la communauté de communes.

C’est par la mise en place de ces quatre enjeux que nous pourrons, communes membres et communauté de communes de l’Isle Crémieu, faire face aux défis de demain.

Cette vision de notre territoire doit être partagée et nous devrons mettre en application deux outils d’aménagement essentiels : le SCOT et le CDRA.

En pleine révision, notre schéma de cohérence territoriale est un moyen formidable par lequel nous pourrons affirmer notre vision de l’Isle Crémieu : soyons donc dans les années à venir acteurs et non spectateurs de cette révision du SCOT.

Quant au contrat de développement de la région Rhône-Alpes, il est un véritable outil financier que nous devrons contractualiser avec la région : nous aurons, là encore, à nous positionner pour que nos actions soient accompagnées financièrement par la région.

Quant au second enjeu : construire ensemble un projet de territoire, il est indispensable si nous ne voulons pas manœuvrer à l’aveugle. Et notre assemblée devra en fixer le cap.

C’est également prendre en compte que notre monde bouge et que notre territoire doit être en capacité d’anticiper la vision de l’Etat sur le devenir des communes, des syndicats et des intercommunalités.

Aujourd’hui, l’Etat a initié une large réflexion sur la plaine de St Exupéry. La métropole lyonnaise se met en place et le Nord Isère est en pleine évolution avec notamment le redécoupage des cantons.

C’est avec votre aide que nous construirons un nouveau plan de mandat ainsi qu’un projet de territoire.

Le troisième enjeu est le pacte social et fiscal : vaste projet qui touche réellement à notre coopération intercommunale, ce pacte entre les communes et notre intercommunalité permettrait de mettre en place de nouvelles règles liées aux partages de compétences, à la solidarité, à la coordination des politiques fiscales locales et au partage des ressources.

Enfin le quatrième enjeu est la mise en place d’un schéma de mutualisation qui nous permettra de vous offrir de meilleurs services.

Je n’en oublie pas pour autant d’autres thématiques qui ont aussi leurs importances : l’instruction des permis de construire suite au désengagement annoncé de la DDT, la réflexion en cours sur la police intercommunale ou pluri communale, la gestion des cours d’eau, la ViaRhôna, la poursuite de la mission Natura 2000, le développement de nos services liés à la jeunesse et à la petite enfance, le déploiement du très haut débit, de nouvelles actions liées à la culture, au patrimoine et au tourisme, ….

Et bien d’autres thématiques pour lesquelles, là encore, le conseil de communauté sera amené à travailler et à faire des propositions pendant ces six années à venir.

Enfin, nous devrons également tenir compte de vos attentes.

Grâce aux dernières élections municipales et communautaires, vous nous avez mandatés pour administrer ce territoire.

Nous avons choisi d’être à votre service et de servir l’intérêt général : je ne l’oublie pas.

Je vous souhaite une agréable visite sur le site internet de notre communauté de communes.

Le président, Adolphe MOLINA

 Haut de page